Aller au contenu principal
/// Portail d'information sur l'univers du vélo à assistance électrique ///

A la redécouverte du vélo cargo

Biporteur, triporteur, vélo rallongé, triporteur pendulaire… Tous ces mots désignent un mode de transport qui séduit de plus en plus de citadins: le vélo de fret plus communément appelé vélo cargo ou cargo bike dans sa version anglicisée. Ce vélo de transport occupe un marché de plus en plus grand au fil des années et ne cesse de se diversifier. Dans l’une des premières enquêtes européennes réalisées à ce sujet, 38 marques révèlent de nombreux points positifs pour l’industrie.

Historiquement, à la fin du XIXième siècle, ce vélo était uniquement plébiscité par les ouvriers qui ne pouvaient pas se permettre l’autre moyen de transport convoité à l’époque: les premières automobiles. C'est seulement 100 ans plus tard que ce vélo fera à nouveau parler de lui au salon international de Eurobike en 1992.

Bergamont E-Cargoville
Crédit photo: Bergamont

L’engouement pour le vélo cargo

Depuis, il a fait bien du chemin ! Au salon Eurobike 2019 à Friedrichshafen, 32 exposants de cargobike étaient présents, contre 24 l’année précédente, occupant dorénavant un hall dédié, la "Cargo area". Cette observation confirme les chiffres de l’étude coordonnée par cargobike.jetzt : en 2019, les ventes de vélos cargo des participants à l’enquête ont augmenté d’environ 60%. Malgré le fait que l’enquête ait été réalisée pendant le confinement lié au Coronavirus en mai 2020, ces vendeurs s’attendent à une augmentation rapide et continue de 53% pour 2020 soit 43 000 unités vendus, contre 17 785 en 2018 et 28 532 en 2019.  Pour Kevin Mayne, le directeur général de Cycling Industries Europe, cela montre que « le marché des vélos de transport et de livraison présente un potentiel très élevé pour l'industrie du vélo en Europe ».

L’Europe, un eldorado pour le vélo cargo

Effectivement, l’Europe semble être un précurseur en la matière, comme en témoignent de nombreux politiciens au Danemark par exemple qui n’hésitent pas à enfourcher ce type de vélo ou de plus en plus de célébrités qui l’utilisent pour accompagner leurs enfants à l’école. L’Europe, l’eldorado donc du vélo cargo ? Oui si on en croit le sondage de Arne Behrensen, coordinateur de l’étude de cargobike.jetzt. Rien qu’à Berlin, en 10 ans, plus de 5 nouveaux constructeurs de ce type de vélo ont vu le jour. D’ailleurs, l’Allemagne est le premier client pour 16 des 38 participants à l’étude. 4 autres ont cité le Danemark, qui pourtant a une population 14 fois plus petite, 3 le Royaume-Uni et 3 les Pays-Bas. Si ces vélos ont la cote dans les pays Nordiques, le marché est large car 17 pays en tout figurent au moins dans le top trois d’au moins un des fabricants ayant répondu au sondage.

Type de vélo vendus

En outre, l'enquête a révélé que les ventes de vélos de transport pour un usage privé et commercial augmentent à part égale en terme de part de marché. Il est intéressant de noter toutefois que la majorité des vélos utilitaires ont une assistance électrique.

Pour le reste, la part des vélos de transport sans assistance électrique est passée d'environ 31 % en 2018 à environ 25 % en 2019. Les ventes de vélos cargo à trois roues augmentent un peu plus vite que celles des vélos à deux roues. Leur part est presque égale dans les ventes prévues pour 2020. Les vélos cargo à quatre roues quant à eux ne jouent pas encore un rôle significatif. Selon Robin Paradis, un des fondateurs de l’association Paris Cargo Bikes, cette diversification est la clé du succès du vélo cargo: « en 2011 on ne trouvait que des triporteurs et des Bakfiets, le vélo hollandais traditionnel, littéralement le vélo brouette (…).Maintenant on est submergé par un nombre incroyable de marques et de vélos (…): on trouve maintenant des bimoteurs utilitaires, familieux, des long-tails et différentes configurations ».

Un vélo qui allie utilité et écologie

Selon Jérôme Liebeskind, expert en logistique urbaine, en milieu urbain, la livraison de marchandises représente environ un tiers des externalités négatives comme l’encombrement de la voirie et la pollution atmosphérique. Or le vélo cargo séduit surtout les professionnels dans le B2B qui voient un atout dans ce type de vélo: il permet de se faufiler dans la circulation, d’embarquer des marchandises lourdes ou volumineuses et de ne pas se soucier du prix du carburant. Pour les habitants, le vélo cargo s’impose également de plus en plus comme un moyen de locomotion pratique, économique et écologique et il n’est pas rare de voir à l’avant un, deux, voir trois enfants le matin dans un des 5000 vélos qui sillonnent la capitale française.

Le vélo cargo a encore un bel avenir devant lui. En 2019, le fabricant Bosch a sorti un moteur dédié spécifiquement aux vélos cargos et aujourd’hui, les plus grandes marques de vélos en proposent au moins un et certains le mettent même au coeur de leur gamme.